vigilance orange "canicule"

Le département de l’Hérault en vigilance orange à la canicule au moins jusqu’à mardi.
Le préfet de l’Hérault a décidé le passage en ALERTE RENFORCÉE (niveau orange) sur l’ensemble du département.
Ce classement en ALERTE RENFORCÉE entraîne la mise en application des mesures de restriction de l’usage de l’eau qui visent l’ensemble des usagers (entreprises, agriculteurs, collectivités , particuliers …)

Les mesures de restrictions des usages de l’eau sont les suivantes :

1) Sont interdits :
L’arrosage des jardins d’agréments
L’arrosage des pelouses
L’arrosage des espaces verts qu’ils soient publics ou privés
L’arrosage des golfs sauf les greens
L’usage de l’eau potable pour le fonctionnement des fontaines publiques
Le lavage des véhicules hors installations professionnelles à haute pression ou à recyclage d’eau, à l’exception des véhicules soumis à une obligation réglementaire (véhicule sanitaire, alimentaire…) ou technique (bétonnière…)
Le nettoyage des extérieurs des bâtiments (murs, toitures, sols…)
Le remplissage en eau et le renouvellement de l’eau des piscines des particuliers sauf pour le premier remplissage après la construction
L’arrosage des trottoirs et voies publiques ou privées sauf impératif sanitaire
L’alimentation des plans d’eau hors plans d’eau autorisés en tant que piscicultures de production
L’irrigation des prairies
L’arrosage des terrains de sport de toute nature (sauf terrains enherbés : arrosage possible de 21h00 à 22h00).

2) Sont interdits de 7 heures à 21 heures :
L’arrosage des greens de golfs y compris les départs

3) Sont interdits de 8 heures à 20 heures :
Les prélèvements pour l’irrigation, y compris ceux effectués à partir des canaux et dérivations
L’arrosage des potagers

Ces mesures de restriction des usages de l’eau sont de rigueur quelles que soient les ressources en eau utilisées (sauf retenues d’eau hors cours d’eau et remplies durant l’hiver et bacs de récupération des eaux pluviales).

Par ailleurs, les maires peuvent prendre par arrêté municipal des mesures de restriction plus contraignantes et adaptées à la situation locale en fonction de l’état des ressources en eau du territoire communal sur le fondement de la salubrité et de la sécurité.

Une attention soutenue est apportée au suivi de cette situation. En cas d’aggravation de nouvelles mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau pourraient être engagées rapidement.
Le préfet de l’Hérault fait appel au civisme et à la responsabilité de chacun pour mettre en application ces mesures et réduire sa consommation d’eau.

Les forces de l’ordre et les services de l’État (la Direction Départementale des Territoires et l’Office Français de la Biodiversité) procèdent et continueront de procéder à des contrôles à destination de l’ensemble des usagers afin de s’assurer du bon respect des mesures prises.